Amiante

Informations sur la surveillance post-exposition/professionnelle à l’amiante.

Les patients peuvent être reçus en consultation à leur demande ou à celle de leur médecin du travail pour évaluer la probabilité d’exposition active à l’amiante, et ce afin de déterminer la surveillance médicale répondant aux recommandations de l’HAS.

Cette probabilité reprend à l’interrogatoire la description des circonstances et des tâches effectuées durant l’ensemble de la carrière professionnelle particulièrement sur le type de matériaux et de leur étiquetage, des protections et des informations que le patient rapporte, des éléments de mesure et des cas autres dont il a connaissance. Les informations apportées par le médecin de santé au travail et bien entendu précieux dans ce cadre.

Cette probabilité n’est en aucune façon une attestation d’exposition puisqu’elle se base sur des éléments rapportés invérifiables en consultation à l’hôpital mais une probabilité (pas de valeur juridique). Elle a cependant une valeur médicale car est cependant nécessaire afin de conseiller ou non la réalisation d’une surveillance dont les critères sont actuellement très larges puisque toutes personnes exposées de manière active (a été amené à manipuler potentiellement des matériaux amiantés) au moins un an est considéré comme pouvant bénéficier d’un scanner à réaliser 20 ans ou 30 ans après le début d’exposition.

RÉSUMÉ DES RECOMMANDATIONS de la Haute Autorité de Santé sur le suivi post professionnel après exposition à l’amiante

  • Les sujets ayant été exposés professionnellement à l’amiante doivent être informés des risques liés à cette exposition et des dispositifs de prise en charge et doivent pouvoir bénéficier d’une surveillance.

Pour qui?

Le sujet doit avoir eu dans sa vie professionnelle :

  • Une exposition ACTIVE à l’amiante
  • D’une durée CUMULEE d’au moins UN AN
  • Avec une LATENCE MINIMALE de 20 ans en cas d’exposition FORTE ou  30 ans en cas d’exposition INTERMEDIAIRE

Quels examens

Un SCANNER THORACIQUE : Proposé, non obligatoire.

Pour dépister des affections pouvant être liées à l’amiante.

Si le scanner est normal, il est proposé de réaliser les suivants tous les 5 ans en cas d’exposition forte, tous les 10 ans en cas d’exposition intermédiaire.

 * Définition d’exposition forte : exposition certaine, élevée, continue, d’une durée supérieure à un an de type flocage, chantiers navals, mécaniciens rectifieurs de freins de poids lourds sans masque, tronçonnage de l’amiante-ciment…

L’unité accueille les travailleurs et les patients pour ce suivi en consultation traditionnelle ou dans le cadre de la clinique amiante (en cours d’évaluation).

 

 

LIEN VERS DOCUMENTS/SITES INTÉRESSANTS

Plaquette FIVA

        Guide Amiante : l’attention des médecins du travail et des équipes pluridisciplinaire Rôle et responsabilités

Qu’est-ce qu’une plaque pleurale?

Déclaration de maladie professionnelle

Formulaires spécifiques FIVA :

En savoir + :

 FIVA, HAS, INRS, Site travailler mieux, Association